Rebecca N’samba (1956 – 2009) est née dans une société dans laquelle les femmes passaient toujours au second plan. De nombreuses familles privilégiaient l’accès à l’école pour les garçons, en soutenant que les filles n’avaient pas besoin d’y aller parce qu’elles étaient destinées au Mariage.

Elle a toujours été fortement opposée à cette théorie. Sa vision était qu’une fille est un individu et non une personne inférieure à un garçon. Une fille mérite l’accès aux savoirs, elle doit s’instruire, être indépendante et prendre son destin en main.

Crée en 2017, L’ Association Rebecca N’samba (ASRENS) œuvre dans le domaine éducatif, et travaille à la scolarisation des enfants défavorisés, en priorité celles des filles. Elle fournit les fournitures scolaires, paie les bourses de scolarité, et contribue à toutes les activités socio-culturelles permettant le développement et l’épanouissement des enfants.